Sweetycar.fr » Bien être et santé » Quelle téléassistance choisir pour les soins d’un sénior ?

Quelle téléassistance choisir pour les soins d’un sénior ?

Entre malaises, chutes et autres, les raisons qui inquiètent les proches de séniors vivants domicile sont nombreuses. Dispositif d’assistance et de maintien des séniors à domicile, la téléassistance est la solution qui apporte la quiétude au bénéficiaire et à sa famille. Elle permet aux séniors de vivre dans de bonnes conditions tout en maintenant leurs habitudes et leur autonomie à domicile. Cependant, le défi est dans le choix de l’offre la mieux adaptée à son proche. Pour y arriver, l’exercice consiste à faire le point des besoins et de la situation.

La téléassistance pour les séniors autonomes et en bonne santé

Pour un sénior ayant encore une excellente autonomie et ne présentant pas de trouble cognitif, le service de téléassistance peut se limiter à une téléalarme. Généralement, le service revient à installer dans la maison du bénéficiaire des transmetteurs (souvent discrets) connectés à un centre d’écoute et d’assistance. L’installation s’accompagne d’un bouton d’alarme ou d’un médaillon que le sénior a en permanence sur lui sous forme de pendentif ou de bracelet. En situation de malaise, de chute ou autres, il suffit d’une simple pression sur le médaillon pour alerter 24 heures/24 et 7 J/7 le centre d’assistance. Ce dernier réagit instantanément en appelant le sénior à travers le haut-parleur pour s’informer davantage sur la situation. Selon la gravité du cas présenté, il informe directement les proches (la personne de référence du sénior) ou les secours pour les cas graves. Cette offre est la plus utilisée et la moins chère.

La téléassistance pour les séniors à mobilité réduite

Il peut arriver que pour des raisons de maladies, de malaises ou de chutes antérieures, le bénéficiaire ait besoin d’une plus grande surveillance. Dans ce cas, il peut être nécessaire d’opter pour une formule de téléassistance plus étendue. En plus de la téléalarme, il peut être utile d’ajouter des capteurs de mouvements. Ceux-ci ont pour tâche d’analyser le rythme de vie du sénior (utilisation de la cuisine, des toilettes, du salon, la présence dans le lit, la température de la chambre, etc.). Totalement indépendants et intuitifs, ces capteurs alertent le centre d’assistance en cas d’anomalie (changement progressif ou brutal de rythme) ou d’une immobilité longue. Grâce à l’évolution de la technologie, certaines offres de téléalarme intègrent un détecteur de chute qui s’avère très utile en cas de perte de connaissance.

Les offres complémentaires

En plus des formules mentionnées ci-dessus, certains prestataires proposent des offres complémentaires.

  • La visite à domicile

Ce service est intéressant lorsque le sénior vit seul ou ne reçoit pas ou rarement des visites. Le prestataire dépêche selon une périodicité contractuelle un assistant dans la maison du bénéficiaire. L’assistant a pour mission de tenir compagnie au sénior et d’avoir une conversation avec lui pendant une durée définie. Cette visite permet aussi de prendre directement connaissance de son état, ses difficultés et ses besoins. Un rapport parvient au parent souscripteur.

  • La géolocalisation

Elle s’adresse aux séniors qui sortent par moments de leur maison pour les activités physiques ou sociales. Il s’agit d’un bracelet détecteur de chute et de géolocalisation que le sénior porte sur lui en bracelet ou pendentif. Il permet de suivre le bénéficiaire dans ces déplacements et surtout de le secourir où qu’il se trouve en cas de besoin grâce à une géolocalisation. Ce service est conseillé aux séniors qui commencent à avoir des soucis de mémoire.